ETAPE 8 / 11h35

Publié le par IBAN

ETAPE 8 / 11h35
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Robespierre est cuit, départ réel 11h54
Répondre
F
Aller Nono, aller Nono
Répondre
P
Demare
Répondre
E
Gaviria
Répondre
M
Kittel
Répondre
B
D. Groenewegen
Répondre
A
Gaviria
Répondre
T
Laporte
Répondre
B
Gronewegen
Répondre
C
Christophe Thedoor...
Répondre
C
Demarre
Répondre
S
gaviria pour severine et kittel pour yogi
Répondre
B
sagan
Répondre
Y
allez la France
demare
Répondre
L
Arnaud Demare
Répondre
D
demarre
Répondre
B
Demarre pour la fête Nationale !!
Répondre
B
Nono
Répondre
T
Greipel
Répondre
P
Dylan gro.... .
Répondre
K
Kamarad Commissaire Aiglovitch, cette histoire de'enquête est-elle bien raisonnable ? Loin de mio l'idée de vous influencer mais sachez que je suis en possession d'un micro-film qui atteste que vous êtes en intelligence avec la société impérialo-capitaliste Tramadol. J'avoue que je ne sais pas bien quelle importance donner à un tel document... Vous souvenez-vous de votre ami, le Kamarad Richard Alinsudmonpleingrétovitch ?Vous seriez bien le seul, plus personne ne l'a revu depuis que le Kamarad Fifi Béria l'a envoyé en vacances dans l'Archipel du Goulag... Bien à vous. PS : demain, je déporte le Kamarad Grogro à Amiens.
Répondre
L
Spice di social traitre ! Comment osez-vous caricaturer notre leader maximo Richard au moment même où l'on fête les 20 ans de la révolution horlogère qui changea à tout jamais la pratique de notre sport ! Ne soyez pas surpris si par un beau matin les derniers mots qu'il vous seront données d'entendre soit ceux-ci :"It’s not personal, Kamarad Lulu It’s strictly business".
F
Arnaud Demare le feu d’artifice d’un WE bleu blanc rouge allez les bleus .....
Répondre
A
sagan samedi
kwiatowski dimanche
merci
Répondre
S
Je crois que je comprends mieux à quoi est occupé Kittel sur ce tour #FightForYourHair https://www.youtube.com/watch?v=HPMjTOkRAFA
Répondre
L
Bon évidemment qui dit étape de merde, j’ai aucune anecdote à raconter avant.
A part le chat de ma grand-mère qui essaye de boire ma tasse de lait au petit matin, mais je ne suis pas sûr que ça intéresse grand monde.
Enfin, voir le chat laper aurait été plus intéressant que cette étape. Observer les remous provoqués par les coups de langues râpeux, passionnant, vous n’imaginez même pas.

Donc on commence les 230 et quelques bornes avec une attaque d’Offredo…
que personne ne suit mais que personne ne veut laisser partir.
Un bon concept. En fait on va les enchainer sur cette étape puisqu’après on a Degand qui part mais qui se relève car seul, alors que le peloton était d’accord. Dire que pour De Gendt, c’est l’inverse.
Vous voyez le niveau des blagues que vous m’obligez à faire parce que je me fais chier bordel.

N’empêche, koudfoly pendant une dizaine de bornes avec une vraichappée, devinez cependant qui à laissé filer ce coup ? Nos amis qui ont la jaunisse.
Du coup bah c’est rentré vu que c’était les seuls encore à la rue. Dommage, Quintana faisait une pause pour « se soulager dans la nature » au même moment. Je me suis bien marré seul pendant 2 minutes.

Et du coup c’est le copain Yoann qui ressort.
Ensuite 90 kilomètres de procession où même Offredo se demande se qu’il fout à l’avant puisqu’il fait des blagues carambar au caméraman de la moto. J’aurais bien aimé que ça provoque une petite chute.

C’était tellement stressant qu’on est parti sur des pronos d’écart maximal, rendez-vous compte.
Dommage que celui qui avait commencé ce passionnant débat n’ait pas remarqué que le peloton revenait à cet instant, du coup vous pouvez tous le quote.
Même ma grand-mère zappait sur Des Chiffres et des Lettres, rendez-vous compte.
Et le gros moment de l’étape avec le vrai koudfoly cette fois. Ag2r et Trek qui bordurent, un grand moment.
Et un complot Gallopino-roussois aussi.
Et devinez qui est à l’arrière ? Nono et rbl qui gicle de sa roue. Il était en train de la lustrer pour le sprint avant de voir qu’il était distancé. Du coup il est retourné se pendre une 9358ème fois.

Y avait aussi notre copain Dan Martin derrière, alourdi par ses petites coupes de champagne.
J’ai une astuce pour qu’il prenne moins de poids, enlever ses chicots.
Seulement Greipel, Cavendish et autres consorts à l’arrière également, du coup ça n’insiste pas devant.
Pourtant j’y ai cru à un moment, j’ai même vu Quintana prendre des relais. J’avoue avoir pensé pendant quelques secondes à Mikel Landa distancé dans le deuxième groupe.

Mais du coup, notre Offredo dans tout ça, bah il est repris, du coup, trois échappées pour le prix de deux, c’est Pipiche qui retourne à l’avant.
En fait tout ça c’était une stratégie orchestré par Fortunéo puisque il vient prendre la prime du SI et le prix de la combativité. « Pour avoir relancé la course ». Putain, Offredo est peut-être arrogant parfois mais il le méritait 10x plus. Du coup ça fait du bon petit blé à ajouter à la cagnotte dans la bagnole du DS. Vous savez, celle où il y a marqué « Greipel ». D’ailleurs, il parait qu’Emmanuel Hubert en a piqué une partie aujourd’hui. Rapport à ce qu’on partait de sa ville, et tout…

Bon la Quiquiche reprise, on se dégourdit pas les jambes, du coup on fait tourner l’horaire. C’est Luyat qui devait pas être content mais bon déjà que je n’aime pas Village Départ, je ne vais pas lui faire l’aumône pour avoir 1h30 de vélo-club au lieu de 20 minutes. En plus il invite un mec qui se dit "plus footeux que cyclisme" et qui pense "qu'il faut choisir entre un cyclisme clean et un cyclisme spectacle" pour voir de l'animation sur une étape de plaine

Du coup (enfin !) le sprint à Chartres, qu’on présente comme houleux. Du « sale » après le « calme » en gros. Au final pas de chute, un emballage final qui se présente mené par Fdj, Guarnieri qui dit « Vai Nono, vai »…et du coup bah Nono il y va au plus court, tout droit, dommage que Sinkeldam se soit décalé un peu à droite pour lui emmener son sprint parce que Sagan l’a bolossé au final.
Mais de toute façon c’était Chemin Vert le plus fort aujourd’hui. Belle étape en bois donc (remerciement spécial à Blondin pour cette trèèèèèèèèèèès bonne blague).
Gva qui reste en jaune, what else ? Même pas une petite chute, nada.

On la sent quand même la baisse de kalitay. Mais quand ça va pas, ça veut pas hein.
Répondre
L
Moi j'ai bien aimé les vaches au km 145 !
G
Gaviria
Répondre
Y
Laporte
Répondre
L
Demare
Répondre
C
Demare
Répondre
I
Bob Dylan
Répondre
G
J’ouvre le bal. J’annonce la victoire de Nono sur ses terres.
Répondre