ETAPE 11 / 13H45

Publié le par IBAN

ETAPE 11 / 13H45
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Gooooooooooooooooooooooo
Répondre
C
Evans
Répondre
C
CALEB EWAN
Répondre
P
Matthews
Répondre
P
Mattews
Répondre
T
Groenewegen
Répondre
B
Sonny Colbrelli pour mettre la fessée aux autres sprinters
Répondre
M
Colbrelli
Répondre
B
Kristof
Répondre
B
Wout van aert
Répondre
C
Nizolo
Répondre
F
Colbrelli
Répondre
L
Colbrelli
Répondre
J
Colbrelli
Répondre
D
Kristoff
Répondre
T
Ewan
Répondre
B
Viviani
Répondre
F
Matthews
Répondre
B
Trentin
Répondre
L
Caleb ewan
Répondre
G
Caleb
Répondre
T
Groenowegen
Répondre
C
Sonny Colbrelli...
Répondre
Y
Viviani
Répondre
E
Groenowegen
Répondre
G
NAESEN pour Yogi et C. EWAN pour Séverine
Répondre
I
Matthews
Répondre
A
Sonny Colbrelli
Répondre
B
Chers frères de chasse patate, compagnons de grupetto et autres ramiers,
Je dois vous faire part des doutes qui m’assaillent à la lecture des récents posts de notre camarade L’Aigle, aussi dénommé le feufollet du puy Bataillouse, gregario haut gradé de l’opération « Maillot jaune : mettre hors course ces corrompus de commissaires ». Ses récents agissements doivent éveiller notre méfiance. Ces derniers écrits ne me semblent plus tant destinés à détourner l’attention des hauts commissaires qu’à s’attirer leurs faveurs en vue d’une récompense, fut-elle aussi cynique que le prix Daniel Mangeas (d’après nos sources, un ancien commentateur à la solde de l’organisation du Tour aux faux airs de Pierre Bachelet...). Ne nous y trompons pas, ce prix n’est voué qu’à distribuer les miettes du palmarès du Jeu du Tour, à contenter l’arrière du classement général, et à ainsi sacocher toute velléité de rébellion.
Certes, L’Aigle manie la plume comme il caresse les pédales, mais ne vous laissez pas enivrer par ces lectures d’hôtel un jour de repos qui cachent sans doute, notre enquête interne impartiale le démontrera s’il le faut, un double jeu. Il n’y a peut-être qu’un pas pour qu’il rejoigne les mercenaires du peloton, et qu’il soit prêt à bordurer le mouvement de contestation pour sa gloire personnelle.
Forçats du vélo, n'hésitez plus et rejoignez-nous ! Entonnez tous ensemble le chant de la révolution :
« Même si Robespierre le veut pas, nous on est là
Pour l’honneur des ravitailleurs et pour un Jeu bien meilleur
Même si Robespierre le veut pas, nous on est là... »
Répondre
A
Camarade Ben ! on ne se connaît pas et pour tout dire en te lisant, je n'ai aucune envie de te rencontrer. Comment peux tu jeter l'opprobre sur notre modèle á tous , L'aigle de Clermont-Ferrand ! Cycliste d'extraction modeste qui faute de moyens commença le vélo avec des jantes en bois......! Lui , qui depuis 4 ans s'est levé pour pourfendre la mafia qui dicte sa loi sur le jeu du tour . Comme il devait se sentir bien seul au début de sa sainte croisade ! Oú étiez vous ? oui..vous !!! qui aujourd'hui salissez son nom , ha...oui sûrement sur un rond-point á refaire le monde entre 2 chipolatas et une 33 export tiède. Á rêver d'un monde oú le tuning et la mode fluo seraient la norme ! Je vous plains et dans le même temps je compatis , car c'est faire preuve de peu de vision et d'une piètre connaissance de notre sport que de penser qu'il puisse y avoir une once de solidarité au sein d'un peloton ! Pauvre petit scarabée !!! Avant de finir , Je citerai les mots de Chuck P du Périgord noir "Ce qui compte c'est que les gens ont besoin d'un monstre auquel ils sont capables de croire. Un ennemi véritable et horrible. Un démon vis à vis duquel ils peuvent se définir. Sinon, c'est juste nous contre nous." Nous contre Nous .....entends-tu petit scarabée !!! En conclusion , il me revient en mémoire un magnifique texte de L'aigle , aussi dénommé la Marianne C. du marché Saint-Pierre.
Je trahirai demain pas aujourd’hui.
Aujourd’hui, arrachez-moi les ongles,
Je ne trahirai pas.
Vous ne savez pas le bout de mon courage.
Moi je sais.
Vous êtes cinq mains dures avec des pompes .
Vous avez aux pieds des chaussures automatiques
Avec des clous.
Je trahirai demain, pas aujourd’hui,
Demain.
Il me faut la nuit pour me résoudre,
Il ne faut pas moins d’une nuit
Pour renier, pour abjurer, pour trahir.
Pour renier mes coéquipiers ,
Pour abjurer la musette et le bidon ,
Pour trahir le tour,
Pour mourir.
Je trahirai demain, pas aujourd’hui.
La lime est sous la selle ,
La lime n’est pas pour le barreau,
La lime n’est pas pour le bourreau,
La lime est pour mon poignet.
Aujourd’hui je n’ai rien à dire,
Je trahirai demain.
A
caleb ewan
Répondre
E
Julien bernard
Répondre
M
Michael Matthews
Répondre
L
"La veille, il y avait eu une grosse et longue échappée, on ne savait pas trop comment la journée allait se passer. Moi en tant qu'auvergnat baroudeur j’avais décidé de tenter ma chance avec Tony.M et je suis parti dans les cinq premiers kilomètres. Je me suis retournée une dernière fois vers le peloton avant de filer et j’ai très bien vu Le Commissaire Lulu me faire un signe comme quoi j’étais fou ». Ce matin du 15 juillet 2019, l'aigle occupe la 12e place du classement général. Depuis deux jours, une gastro-entérite aiguë lui fait vivre un calvaire. Chaque soir, les mécanos de son équipe effacent les traces de ses défaillances sur la selle et le cadre de son vélo ! Avant le début de l'étape, donné à Saint Flour , un journaliste belge l'interpelle. "Vous avez l'air fatigué. C'est à cause de la chaleur ?" "Non, ce n'est pas la chaleur. C'est le Tour", lâche L'aigle. " Compte tenu de la chaleur, si les gars plongent le nez dans la 'topette', nous risquons d’avoir un mort sur les bras", prévient le commissaire Robespierre également infirmière bénévole sur le jeu du tour . Mais l'aigle a besoin d'argent et seul une victoire de prestige sur le jeu du tour peut le sauver , raconte son équipier Fifi La Bromure . "Si ça marche pour moi au jeu du Tour , je pourrai gagner assez d'argent. C'est une de mes dernières chances." L'aigle et sa femme avaient acheté un terrain en Creuse et espéraient y faire construire un hôtel." Un thermomètre accroché à la devanture d'un café indique 55°C (au soleil). L'aigle zigzague sur son vélo. "Je lui disais : Reste dans la roue, L'aigle !" se souvient Fifi La Bromure. L'aigle ne fait pas que zigzaguer, il tombe. Aussitôt, les spectateurs se pressent autour de lui. "Put me back on my bike". "Remettez-moi sur mon vélo." Il pédale quelques mètres et s'écroule. Pour de bon cette fois. C'est fini ! Les caméras de l'ORTF ont filmé en direct la mort de l'infime espoir qu'il lui restait de gagner le jeu du tour ! Merci de m'avoir lu ...????
L'aigle l'Homer.S de Clermont-Ferrand.

Dylan GROENEWEGEN
Répondre
L
"Putain, c'est chié ! Même un con trouverait ça beau !" comme dirait Dimitri dans Le Goulag. Rien lu de plus beau depuis le 54x13 de JB Pouy que tu m'avais offert... Tu viens d'assommer le prix Daniel Mangeas, Mitch !
N
Ewan étape 11 .
Répondre
L
Encore un belge élu combatif du jour.(vive le plat pays) Bravo à Mathieu avec la belle 6ème place de Jasper.
Répondre
M
Lâcher dans les classements avec un titre de plus combatif du jour: J'envois de ce pas mon CV à la cofidis.
D
Comme les coureurs, les commissaires et le directeur de course observent un jour de repos. Les classements seront mis à jour demain mardi. Seul le président du tribunal, le fameux Robespierre veille sur le peloton.
Répondre
L
Le classement mis à jour mardi soir ?