Résumé du week-end : Tatien et Cédric caracolent en tête

Publié le par Iban

Les deux premières étapes de ce jeudutour 2021 n’ont pas déçu. Les reliefs bretons nous ont réservé leur lot d’exploits, de surprises, de défaillances. 

A ce jeu, c’est Tatien qui s’est montré le plus fort, dominant de la tête et des épaules ces deux premières manches. Auteur d’un coup de force lors de l’étape inaugurale, il s’est même permis le luxe de bisser à la seconde sur un nouveau coup de rein fatal à ses adversaires. Habitué à briller en première semaine, il soulève malgré tout les mêmes interrogations que par le passé. Bien qu’on ne l’ait rarement vu aussi affuté, saura-t-il passer la haute montagne ? Peut-il maintenir l’état de grâce jusqu’à Paris ?

Dans son ombre, Cédric et Fifi (facilement reconnaissable aux os de poulets et autres grigris pendus à sa potence et destinés à éloigner une scoumoune tenace) complètent le podium ce matin. Les principaux favoris dont Denis, le vainqueur sortant, Lulu (quel style, quelle élégance !!!), Bibi et l’Aigle se tiennent dans la minute. Manque tout de même à l’appel le quintuple maillot jaune, Mail, retardé dans une chute lors de la première étape et pointant à 6’09 de la tête. La défaillance n’est pas passée inaperçue et a relancé les problèmes internes de leadership de la Team Maillard. Interrogé le soir même, Martin, 2 ans et annoncé comme la future pépite du jeudutour,déclarait : « Papa. A pas kak. » Les propos exprimés en pur jargon cycliste étaient sans appel et pouvaient se traduire pour le profane par : « Mon père n’a pas mis son casque. Il est vrai que cela s’apparente à une faute professionnelle mais je ne veux pas l’accabler. En tout cas, je me sens tout à fait prêt à endosser le rôle de leader si nécessaire. » Du côté de Mail, le moral était un peu au fond des chaussettes samedi soir mais la bonne cinquième place obtenue le lendemain a pu le rassurer sur son état de forme.

Au rayon des grands perdants, Alex Debacker, en retard à l’émargement de la première étape, est à près d’une demi-heure et Cédric Dos Santos, pénalisé par les commissaires pour changement de vélo illicite, non changement de coureur, perd près de 13’ dans l’affaire. La banane charentaise prise dans une glissade sur elle-même a vu flamber ses espoirs de podium dès la première étape. Nul doute que nous la verrons vendre chèrement sa peau et chasser les victoires d’étapes mais probablement pas en ce début de semaine…

Voici en effet venu le temps des sprinters qui devraient avoir la part belle aujourd’hui et demain. Certains auront cependant déjà en tête le chrono de mercredi qui dessinera vraisemblablement les contours d’une première hiérarchie pour ce jeudutour 2021 parti sur les chapeaux de roue ! 

 
Lulu, grand reporter à JDT TV. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gérard Viceconti 28/06/2021 20:03

etape 4 : Mark CAVENDISH